16 juin 2012

Ulysse

Au départ il y avait ce petit morceau de bois On aurait dit un torse d'homme, bras en arrière, attaché à un poteau. D'abord, supprimer l'amorce du poteau en même bois pour le rempacer par un materiau different pour faciliter la lisibilité de la pièce. Quelque chose dans ce style: Voilà qui parle mieux. Aprés, c'est l'imagination qui part en voyage... Pourquoi un poteau? Je n'aime pas beaucoup le mot, il lourd pour moi , dans mon imaginaire c'est ...torture et plein de trucs pas sympa.Je pourrai en faire un Saint  Sébastien... [Lire la suite]
Posté par lncherrier à 14:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

06 février 2012

Le satyre suite

Comme je me sentais seul, on m'a donné une partenaire, ..., en carton.   Evidemment, les satyres ça fait peur, alors forcement, elle n'a pas l'air rassurée Mais ne vous inquiétez pas, je vais lui expliquer que je suis un gentil satyre, ça va s'arranger!
Posté par lncherrier à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2012

Le satyre

Au départ, je ne suis presque rien, une espèce d'herbe:   Ensuite, avec le temps et la taille régulière de la main de l'homme , je me fortifie et je m'affirme. Je suis tout à la fois fort, puissant, beau et tourmenté . C'est grâce à moi que les hommes boivent ce nectar qu'est le vin.   J'ai l'immense privilège d'accompagner le sacrifice du Christ. Et puis un jour, fatigué par des années de bons et loyaux services, comme tout le monde, je meurs; enfin presque, parce qu'il existe des amoureux inconditionnels de la... [Lire la suite]
Posté par lncherrier à 14:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 septembre 2011

Daphné

 Daphné en image: (Vous trouverez encore plus d'image et plus de détails sur toute l'histoire de Daphné sur mon site www.lncsculpt.fr à la page Daphné)                                                    Mon marbre rapporté de Carrare Mise en place Quelle poussière!   Ma... [Lire la suite]
Posté par lncherrier à 13:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 octobre 2010

Reparation

     
Posté par lncherrier à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2010

Le sein definitif de Daphné

Posté par lncherrier à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2010

Daphné

   Mon marbre à un défaut et risque à tout moment de se briser en décapitant le quart supérieur de ma statue, c'est-à-dire l’intégralité des branches. Ne resterait alors qu’un tronc, bloc de marbre informe et tourmenté, creusé de ci de là, déjà très entamé pour changer de sujet. Je suis stupéfaite.      
Posté par lncherrier à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 avril 2010

Emplilement

  Empilement. Une pile de cubes ? Rien de plus anodin et plus bête qu’une pile de cubes ! Pourquoi m’est-il venu cette idée dans la tête jusqu’à l’obsession ? Je ne sais pas. Les associations d’idées sont parfois chose bizarre. En regardant une photo que j’aime bien, des toits du Guggenheim  de Bilbao, J’ai trouvé l’ensemble très sculptural. Il y avait là dedans une notion de formes empilées en équilibre qui m’a plu. J’ai fais une maquette en terre d’une sculpture inspirée du Guggenheim, je n’ai pas aimé. Mon... [Lire la suite]
Posté par lncherrier à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 février 2009

"Laisser parler la pierre..."

Oui, vraiment, la taille directe est en sculpture ce que je préfère à tout autre procédé. « Laisser parler la pierre », s’en inspirer, s’en pénétrer. La regarder longuement, l’écouter tout autant. Chercher à la comprendre, à la saisir entièrement. Etablir ce lien étrange et privilégier qui permettra d’être initiée au secret qu’elle cache en son sein. Et puis, la tailler enfin, et en faire jaillir la forme. Ce temps de partage et d’écoute avec la matière, je l’affectionne tout particulièrement. Et dire qu’il... [Lire la suite]
Posté par lncherrier à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2008

Daphné est arrivée!

Aujourd’hui, premier jour de grand soleil sans nuage, premier jour de vrai chaleur. Aujourd’hui, Daphné est arrivée, elle est venue avec l’été ! Dans le terrain trop meuble encore après les longues pluies, le camion n’a pu s’engager jusqu’au lieu désigné. Alors, choisissant l’endroit le plus dur, on l’a déchargé là, et allongé par terre sur deux rondins de bois. En attendant d’être, plus tard, érigée à l’emplacement souhaité, Daphné repose dans son long cercueil de marbre blanc. J’ai vu le... [Lire la suite]
Posté par lncherrier à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]